Vous êtes ici

Jérôme Zindy

Rencontre avec Jérôme Zindy, voyageur engagé, animateur, réalisateur et Ambassadeur d’Alsace !

Vous êtes membre du Club des Ambassadeurs d'Alsace. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de votre engagement ?

« Au Printemps 2021, je pars explorer les terres d’Alsace et rencontrer les producteurs locaux avec un vélo électrique autonome en énergie grâce à son panneau solaire. Toujours à 100 km maximum autour de Strasbourg, l’objectif est de voyager différemment, de montrer que l’on peut vivre une aventure incroyable sans aller au bout du monde et réduire son impact sur l’environnement grâce à moyen de déplacement très bas carbone. « 

www.100kmautour.com

Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

« Je suis voyageur et aventurier engagé, je prépare, vis et partage des aventures pour prôner une écologie positive qui fait du bien à la Planète et à soi-même. Je suis aussi animateur et réalisateur pour documenter et partager mes aventures au plus grand nombre car j’aime apporter une part de rêve et d’évasion aux personnes qui suivent mes aventures. »

Quel a été votre parcours ?

« J’ai grandi à Flaxlanden, fait mon collège et lycée à Zillisheim et ma classe préparatoire HEC au Lycée Montaigne de Mulhouse avant de quitter la région pour intégrer l’Ecole de Commerce de Toulouse. Je m’installe ensuite à Avignon en Provence. Pendant 10 ans, j’évolue au sein d’une PME organisatrice de raid au Maroc, en tant que chef de projet puis responsable commercial et communication. Parallèlement, je deviens présentateur d’un programme sportif et me forme à la réalisation vidéo en autodidacte. Fin 2018, je créé mon activité dans le but de poursuivre l’aventure différemment, je décide de réinventer ma façon de voyager en cherchant à réduire au maximum mon impact sur la Planète. Je conçois donc des aventures à très faible impact environnemental qui montrent une autre forme de tourisme et encouragent le retour au local.

En 2019, je décide de me consacrer à de nouveaux projets et je finis par lancer en 2020 « 100 km autour d’Avignon ». Depuis, je jongle entre développement des projets et missions vidéos ou rédactionnelles pour expérimenter des aventures peu impactantes. »

Comment s'exprime votre engagement en faveur de l'Alsace ?

« C’est finalement en voyageant à l’extérieur de l’Alsace et en prenant du recul qu’on se rend compte de la puissance de l’histoire alsacienne, de son authenticité et ses racines. J’ai toujours plaisir à encourager celles et ceux qui ont des préjugés sur ma région natale à aller la découvrir, à l’adopter et à l’adorer comme le font toutes celles et ceux qui visitent notre région. Je suis heureux que le projet 100 km autour se réalise en Alsace, car il va me permettre de partager mon expérience et ma vision de l’Alsace. »

Êtes-vous alsacien d'origine ou de cœur ?

« Alsacien d’origine, je suis né à Mulhouse et j’ai grandi à Flaxlanden où vivent mes parents. Toute ma famille est en Alsace. »

Qu'est-ce qui vous plaît le plus en Alsace ?

« Il est difficile de choisir, car l’Alsace a beaucoup à offrir ! J’aime bien sûr la nature et les paysages d’Alsace, les forêts du Sundgau où j’ai crapahuté gamin en VTT ou sur les sentiers des Vosges où j’ai fait mes premières randonnées. Les villes sont facilement accessibles et bien reliées grâce aux transports en commun, il est facile de se déplacer dans la région pour passer un bon moment à Strasbourg, Colmar ou ailleurs. Et puis bien sûr, la gastronomie Alsacienne reste unique, je ne crois pas qu’il y ait d’autres régions où il y a autant de richesses et de diversités dans les plats, les vins et les produits du terroir. On a tout ce qu’il faut en Alsace pour vivre et partager de bons moments !

Et puis l’Alsace, pour moi, c’est l’Europe qui se vit concrètement. De par son histoire, l’Alsace est devenue un lien et un symbole fort de paix, d’échange et d’ouverture avec les pays limitrophes, elle joue un rôle important car elle fait le lien entre les peuples et est un vecteur fort de paix et de coopération. »

S'il n'était possible d'utiliser qu'un seul argument, lequel choisiriez-vous pour inciter un de vos contacts à venir en Alsace ?

« La magie de Noël en Alsace. »

Quels sont vos « outils » pour vendre l'Alsace ?

« Je dirais qu’il n’y a pas meilleur moment pour parler de l’Alsace et mettre tout le monde d’accord que lorsqu’on partage un bon verre de Riesling, de Pinot Gris ou de Gewurztraminer d’Alsace. »

Un mot pour la fin ?

« Très heureux d’être Ambassadeur de l’Alsace ! »

Crédits photos : © 100kmautour.com

Partager