Vous êtes ici

Portrait d'Ambassadeur - Jean Baeumlin

Rencontre avec Jean Baeumlin - Lovely Elsa.

Vous êtes membre du Club des Ambassadeurs d'Alsace. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de votre engagement ?

"Afin de participer et peut être contribuer à une dynamique visant à valoriser la région Alsace. Profiter aussi de la mise en réseau pour faire connaïtre plus encore la marque Lovely Elsa, son personnage et son univers et qui sait trouver des partenaires…"

Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

"Je suis un concepteur publicitaire ayant opéré dans la communication des stations de sports d’hiver. Aujourd’hui je mixe les compétences forgées dans ma longue expérience pour la marque Lovely Elsa dans toutes ses possibilités, qui sont prometteuses – cela se vérifie progressivement - ses occurrences – multiples et diverses - et développements. C’est un projet global et très ambitieux.

Lovely Elsa est la nouvelle mascotte de l’Alsace vivante. Espiègle et généreuse, elle partage avec les Alsaciens et ses amis du monde entier, les mille et un bonheurs de sa belle région…"

Quel a été votre parcours ?

"Après les Beaux-Arts de Mulhouse c’est dans la publicité que j’ai réalisé ma trajectoire. En 35 ans j’ai pu explorer et pratiquer tous les métiers de la création publicitaire, aussi bien la part visuelle que la conception, la rédaction et le marketing. Deux périodes ont particulièrement marqué ma construction professionnelle, la communication touristique, que j’ai évoquée plus haut, et mon travail pour Châteaux et Hôtels Collection, groupement d’hébergements, depuis la maison d’hôte jusqu’au 5 étoiles et de restaurants, présidé par Alain Ducasse. Lovely Elsa en synthétise les acquis avec une vocation internationale."

Comment s'exprime votre engagement en faveur de l'Alsace ?

"Par Lovely Elsa essentiellement, dont l’idée est de rafraîchir le ton et l’iconographie de notre région, de séduire de nouveaux publics, aussi bien en termes de tranches d’âges que de cibles touristiques, renouveler le regard que peut avoir le reste du pays sur nous et aussi décomplexer les Alsacien(nes). Vaste programme ! J’ai engagé l’image de marque Lovely Elsa pour des associations telles que le FILAL (Fond International pour la Langue Alsacienne ), accompagné Eltern qui défend le bilinguisme et d’autres encore. Think global, act local, je me réapproprie volontiers le mot d’ordre des alter-mondialistes."

Êtes-vous  Alsacien(ne) d'origine ou de cœur ?

"D’origine ET d’adoption. Mes quelque 11 années vécues à Annecy m’ont apporté le recul nécessaire pour régénérer mon regard sur l’Alsace. Cela prend d’autant plus de sens que la Savoie est une région plus qu’attrayante."

Qu'est-ce qui vous plaît le plus en Alsace ?

"C’est une région avec un potentiel inouï, il est cependant impératif qu’elle soigne et favorise sa double culture. Celle-ci offre un terreau fécond, source de solutions pour les enjeux de l’avenir. Une certaine bonhommie aussi dans la mentalité."

S'il n'était possible d'utiliser qu'un seul argument, lequel choisiriez-vous pour inciter un de vos contacts à venir en Alsace (pour visiter, étudier, travailler ou vivre) ? 

"Richesse ! Elle est partout, dans les paysages, langues, culture, patrimoine, histoire, gastronomie…"

Quels sont vos « outils » pour vendre l'Alsace ?

"Lovely Elsa, et sa signature de marque : l’Alsace vivante ! Avec toutes ses applications, elle constitue une arme de séduction massive…"

Si l'Alsace était...

  • Un moment ? "La douceur d’un soir d’été."
  • Une histoire ? "Je ne sais pas… mais soit une histoire charnelle et sensuelle soit une histoire d’enfance et de veillée…"
  • Un cadeau ? Un assortiment de 3 grands crus.
  • Un sens ? L’odorat (tous les parfums de la gastronomie et des vins…).
  • Une personne ? La fille cachée de Albert Schweitzer et de Tomi Ungerer, ha ha ! Suivez mon regard…

Un mot pour la fin ?

Hormis ses développements propres, Lovely Elsa est aussi une formidable opportunité en termes de partenariat avec les entreprises et les marques, notamment dans l’agro-alimentaire mais pas seulement, et j’avance cela parce que c’est vérifié ! N’hésitez pas à me contacter, en attendant, rendez-vous ici."

Partager