Vous êtes ici

Portrait d'Ambassadeur - Fabien et Sébastien Carraro

Rencontre avec Fabien et Sébastien Carraro, co-fondateurs de Discoverizz et Ambassadeurs d’Alsace !

Vous êtes membre du Club des Ambassadeurs d'Alsace. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de votre engagement ?

Fabien Carraro : "L’Alsace c’est mon histoire, j’ai eu la chance de parcourir le monde grâce à mon parcours professionnel et je me suis rendu compte qu’à chaque nouvelle rencontre j’ai à coeur de décrire notre région et ses charmes, la famille et les amis que j’y ai."

Sébastien Carraro : "Je suis un des nombreux français expatriés. Cette posture m’amène souvent à présenter l’Alsace lors de missions ou rencontres. Au sein du Club, j’espère participer au dynamisme des interactions entre les alsaciens de l’étranger."

Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

SC, FC : "Nous sommes deux entrepreneur-explorateurs ; nous pensons, créons et développons des projets qui permettent à d’autres d’oser. Nous accélérons également certains créateurs qui ont des idées folles et qui, pour nous, font sens.

Notre dernière mission est de rendre l'entrepreneuriat plus simple, plus immédiat et accessible. Pour cela nous avons développé un outil unique en son genre dédié aux  entrepreneurs et créateurs d’entreprise.

Cet outil permet de mobiliser autour de votre projet les talents d’experts, les ressources  financières et les rencontres opportunes qui vous sont nécessaires. Vous bénéficiez à ce jour d’une enveloppe de plus de 20.000€ de gratuité et d’avantages pour créer ou développer votre entreprise en Alsace, une première dont nous sommes fiers.

Donc si vous avez un rêve d’entrepreneur(e) - rejoignez www.discoverizz.com"

Quel a été votre parcours ?

SC : "Après ma Prépa-HEC, j’obtiens un M2 en Entrepreneuriat/Organisation/Conseil à Strasbourg puis un double diplôme à l’Université d’Économie de Pavie (Italie).

Je commence mon parcours comme conseillé aux Jeunes Entreprises Innovantes dans une des BIG4 de Strasbourg. En 2008, je mets le cap sur l’Italie ou je réalise du conseil en stratégie et internationalisation au sein de la filiale Pramex de la banque d’affaires BPCE. Pendant 7 ans, j’accompagne les dirigeants de PME et ETI dans leurs projets d’implantation, d’acquisition et développement en Italie ou dans les pays émergents.

Quelques rencontres opportunes plus tard, je rejoins le District Technologique “Kilometro Rosso” de Bergame où je collabore au lancement de Startups innovantes (MarioWay et E-YE).

J'ai toujours entrepris en parallèle de mes études ou expériences professionnelles. Je m’associe à une première création en Allemagne en 2009 pour le développement d’une marque de vêtement technique (Dos-Caballos), à l’international ensuite avec le lancement de MyBusyMeal en 2014, et enfin en Italie avec le développement d’un produit innovant, en 2017."

FC : "J’ai étudié à l’Université de Strasbourg la biologie et biochimie moléculaire et finalisé mon cursus à Grenoble avec un DESS, puis quelques années plus tard j’ai obtenu à l’EM de Strasbourg un Master de management ...fin du mois de décembre je me lancerai dans un cursus qui me tenait à coeur depuis longtemps avec un DU de médecine, méditation et neuroscience.

Au niveau professionnel j’ai eu la chance de pouvoir travailler pour Millipore (Merck) à Molsheim pendant onze ans puis chez General Electric dans la division Healthcare pendant six ans à différents postes Européens. C’est grâce à ce parcours, au sein de ces deux très belles sociétés, que j’ai pu apprendre et comprendre “l’adn” des grands groupes. Mais d’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours désiré devenir entrepreneur avec des projets fous pour “changer le monde”!  Le déclic c’est fait avec l’aventure MyBusyMeal et aujourd’hui Discoverizz."

Comment s'exprime votre engagement en faveur de l'Alsace ?

SC : "Simplement :-) ça commence par les réflexes de tout Alsacien en voyage, vous savez celui qui demande des “sticks” à la place des chips, un “Picon” quand on lui propose de déguster une bière ou commande une “tarte flambée” au pizzaiolo du coin ….. Passablement chauvin mais surtout capable de provoquer les opportunités simples pour raconter les légendes et usages de sa Région lointaine."

FC : "J’ai eu, à plusieurs reprises, l’opportunité de pouvoir vivre à l’étranger mais c’était sans compter sur le pouvoir d’attraction de l’Alsace. Je suis fier de l’enseignement universitaire auquel nous avons accès et aux sociétés qui se développent dans notre région. Parrainer des étudiants étrangers et les aider à “rencontrer” l’Alsace est naturellement venu s’imposer à moi. "

Êtes-vous Alsacien(ne) d'origine ou de cœur ?

SC, FC : "Nos parents font partie de ces « Alsaciens venus d’ailleurs ».

Nous sommes tous deux nés à Colmar, avons étudié et travaillé à Strasbourg, puis à l’international pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, nous avons à coeur de partager une idée de l’Alsace, entreprenante, créative, visionnaire."

Qu'est-ce qui vous plaît le plus en Alsace ?

SC : "Sa tradition viticole et ses villages en fête durant l’été. Les collines et châteaux du bassin colmarien. Un coup de foudre pour Strasbourg aussi - intemporelle et ambitieuse."

FC : "Nos forêts, montagnes, paysages qui changent à chacune des saisons.

Notre histoire et le peuple Alsacien qui en écrit chaque jour une nouvelle page.

Ma famille et mes amis.

Toutes les rencontres que j’ai pu faire durant toutes ces années...chacune, si rare et unique."

S'il n'était possible d'utiliser qu'un seul argument, lequel choisiriez-vous pour inciter un de vos contacts à venir en Alsace (pour visiter, étudier, travailler ou vivre) ?

FC : "Je lui dirais de profiter du “moment Alsacien” s’il ne devait y rester qu’un instant.

Vois nos villes et paysages, écoute nous rire et danser, sens les odeurs de nos marchés de Noël et du raisin fraîchement pressé, goûte avec délice nos plats traditionnels alors tu seras touché en plein coeur et peut-être ne voudras-tu plus jamais repartir."

SC : "« Internationale et à taille humaine » : Notre territoire s’ouvre de plus en plus au Monde et aux cultures qui la composent ou l’entourent. Cette diversité est une chance d’apprentissage pour qui souhaite vivre une expérience en immersion, entendre des histoires passionnantes, rencontrer des talents originaux, dessiner un avenir multicolor."

Quels sont vos « outils » pour vendre l'Alsace ?

SC : "En Italie, j’ai toujours un bon Gewurz’ grains nobles au frais. Imbattable pour cimenter des liens d’affaires ou d’amitié."

FC : "Je ne vends pas l’Alsace !!! Je fais vivre l’expérience Alsacienne, un bon “repas terroir” et refaire le monde ... le charme opère tout naturellement."

Si l'Alsace était…

SC :

  • Un moment ? “inattendu” comme surprendre un cerf pendant un footing matinal.
  • Une histoire ? “drôle et touchante”, c’est l’histoire de Toto à EuropaPark… si elle existe.
  • Un cadeau ? “précieux” comme une vendange tardive.
  • Un sens ? l’odorat sans lequel il n’y aurait pas de dégustation.
  • Une personne ? le Mime Marceau et son imagination.

FC :

  • Un moment ? Le centenaire de la déclaration d’indépendance des États-Unis
  • Une histoire ? L’histoire de la liberté éclairant le monde
  • Un cadeau ? la Statue de la Liberté
  • Un sens ? La proprioception
  • Une personne ? Auguste Bartholdi

Un mot pour la fin ?

"Nous appelons les Alsaciens, les professionnels, les entrepreneurs, les visionnaires, qui ont l’âme d’explorateurs à nous rejoindre pour donner aux bonnes idées alsaciennes la chance de prendre vie, de se développer et, à leur tour, d’inspirer de nouveaux explorateurs."

Partager